|      |   

 Actualités du SDEY

[Eclairage public 2.0] Investissement massif pour un éclairage public intelligent et durable

Depuis plusieurs années, le SDEY incite les communes de l’Yonne à rénover leur éclairage public en privilégiant des solutions LED connectées. Avec le programme « Eclairage public 2.0 », il se donne les moyens d’accélérer ces investissements. En finançant 60 % des coûts de rénovation complète des parcs de luminaires et en offrant la maintenance pendant les cinq ans suivant le passage en LED connectées, le SDEY a généré un fort intérêt pour ces solutions esthétiques et économes.

sdey eclairage public 2.0

120 communes en attente et 15 millions pour accélérer les investissements

Face à toutes les demandes, le nombre de projets en attente a très fortement augmenté. Plus de 120 communes ont ainsi déposé des dossiers de rénovation de leur réseau d’éclairage public. Jusqu’à présent le SDEY consacrait une enveloppe annuelle de l’ordre de 2 millions d’euros à ces projets. Avec les financements actuels, il aurait fallu 7 à 8 ans pour réaliser ces travaux. C’est pourquoi les élus du SDEY ont décidé de procéder à un emprunt de 15 millions d’euros afin de réaliser ces investissements en seulement 2 ans. Baptisé « éclairage public 2.0 », ce programme ambitieux permettra dès 2023, aux maires de l’Yonne, de moderniser leur réseau d’éclairage public. Ainsi, ils réaliseront de fortes économies de fonctionnement et pourront réorganiser leur budget afin d’accélérer les investissements prévus dans leur plan de mandat. Cet emprunt contracté auprès de la Caisse d’Épargne et du Crédit Agricole aux taux réduits actuels, permettra aussi au SDEY de renforcer les autres investissements innovants au service des territoires de l’Yonne, comme l’explique Guillaume Dumay, Vice-Président en charge des finances et des relations avec les concessionnaires. Avec l’installation de nouveaux matériels plus performants et sous garantie, le SDEY maîtrisera les dépenses de maintenance des réseaux d’éclairage public, ce qui lui permettra d’accroître ses investissements dans d’autres domaines.

etapes projet ep sdey 2

Quels sont les avantages de l’éclairage public connecté ?

L’éclairage public connecté (ou intelligent) présente de nombreux avantages :

› Une diminution de l’ordre de 50 % des consommations électrique
› Un meilleur résultat photométrique
› La possibilité de moduler ou de programmer l’éclairage public à partir de n’importe quel ordinateur muni de connexion internet
› L’extension à d’autres usages : wifi, bornes de recharge, caméra de vidéosurveillance…

Le SDEY propose aux communes des luminaires à l’esthétisme varié. Si pour des travaux d’extension de réseau, la continuité du matériel va de soi, les communes font souvent le choix de changer la forme de leurs lanternes.

« Nous allons tout faire pour tenir les délais » David Perret (Eiffage Énergie Systèmes).

« En tant que directeur infrastructures et réseaux d’EIFFAGE ENERGIE Systèmes Bourgogne Champagne, je dirais que le programme  2022/2023 engagé par le SDEY est un des projets actuels les plus ambitieux en matière d’éclairage public intelligent. Nous allons d’ailleurs devoir embaucher entre 5 et 10 collaborateurs pour pouvoir le mener à bien sur nos lots géographiques(*). Avec le SDEY nous entretenons des rapports partenariaux, c’est pourquoi nous avons abordé ensemble et très rapidement, la question de la pénurie actuelle de matières premières et principalement de semi-conducteurs qui pourrait à terme impacter le projet. En ayant connaissance des besoins suffisamment en amont, nous allons anticiper les commandes de matériel pour faire en sorte de tenir les objectifs fixés ».

(*) Associée avec ENGIE, la société Eiffage est titulaire du marché « éclairage public » du SDEY pour le nord et l’est de l’Yonne, tandis que les entreprises DRTP/SPIE interviennent au centre Yonne et CITEOS à l’est et au sud du département.

Interview croisée

GUILLAUME DUMAY, Vice-Président en charge des finances et des relations avec les concessionnaires – SDEY et YVES RAGUIN, Chef du département “Autres infrastructures en réseau” – FNCCR

Quel est l’intérêt du plan d’investissement que vient de lancer Le SDEY ?

GD : C’est un plan d’accélération sur les travaux d’Éclairage Public faits depuis 2014. L’objectif est de pouvoir répondre à toutes les demandes des communes rurales sur un temps court de deux ans (3 exercices maximum). En fait tout dépendra de la capacité des prestataires à délivrer les dispositifs. Ce projet est financé à 40 % par les communes et à 60 % par le SDEY qui a fait le choix de contracter deux emprunts pour un montant de plus de 15 M d’euros.

YR : C’est un projet qui effectivement est intéressant car le Plan de relance de l’Etat de 100 milliards d’euros ne prévoit rien pour l’Éclairage public. Or, l’Éclairage Public, c’est 10 millions de points lumineux en France (1 mât pour 60 habitants). Cela représente 17 % d’une facture des collectivités et c’est 40 % de leur facture énergétique ! Renouveler les parcs d’éclairage public, c’est s’insérer complètement dans la Transition Énergétique pour faire des économies, protéger l’environnement et préserver la chaine écologique. Mais cela permet aussi de respecter la loi qui interdit les « ballons fluo » à partir du 1er janvier 2025. Un des enjeux est de se
conformer à la loi, ce qui est très compliqué pour les communes, surtout lorsque l’État ne les aide pas financièrement.

Quel est l’intérêt direct pour les communes ?

GD : L’intérêt des communes, c’est d’abord de réaliser des économies en fonctionnement à deux niveaux. Sur la consommation électrique (40 % d’économie sur les factures d’électricité en EP). Sur la maintenance puisque les 5 premières années sont à la
charge du syndicat (économie nette pour la commune). Il y a également des avantages écologiques car le dispositif permet de régler
l’intensité lumineuse poteau par poteau. Dans ma commune de Pierre-Perthuis, on a réglé l‘éclairage public en fonction des allées
et venues des élèves des collèges. L’hiver ont l’atténue dès que les bus de ramassage scolaire sont passés. C’est un atout économique et écologique ! Le SDEY a d’ailleurs signé avec le parc naturel du Morvan la charte « Ciel étoilé » qui valorise les communes qui diminuent leur pollution lumineuse et pourrait être déclinée un peu partout ailleurs.

YR : Aujourd’hui certains syndicats ont décidé de partir seuls et ont signé des emprunts bancaires afin d’accompagner le renouvellement de leurs parcs éclairage public. Le SDEY fait partie des syndicats très actifs. Je conseille aux autres, moins expérimentés, d’attendre peut-être l’avancement de notre partenariat avec l’AFL (Agence France Locale).

 

ep 2 0 annay sur serein 2